lbplantes-logo

Léa Bosshard 06 58 51 55 40  Pour un sol vivant et des plantes fortes.
13 route de Villeneuve ZI, 39600 Arbois
Contact e-mail

Fille d’œnologue et petite-fille de paysans, je me suis installée au printemps 2021 dans le terroir arboisien qui m’a élevée, avec les plantes pour compagnes et pour collaborer avec celles et ceux qui cultivent la terre et ses fruits. Après avoir étudié et travaillé une dizaine d’années dans la danse contemporaine, j’ai souhaité m’engager auprès d’autres vivants : les sols et les plantes.

J’ai commencé une reconversion vers l’agriculture durant l’hiver 2018 et me suis formée en plantes aromatiques et médicinales au CFPPA de Montmorot en 2019-2020. Les apprentissages du soin des plantes par les plantes d’Éric Petiot, des plantes bio-indicatrices de Gérard Ducerf, le plaisir de cueillir et transformer, le désir de participer à une viticulture et agriculture responsable et durable sont autant de raisons qui m’ont conduite à cette installation.

Je cueille et transforme des plantes et de l’humus forestier pour en faire des préparations locales de qualité, applicables à toutes cultures végétales, selon la méthode d’Éric Petiot et nourrie de nombreuses lectures et retours d’expérience. En cours de démarche de labellisation, je cueille sur des lieux exempts de pollution entre la plaine et le premier plateau jurassien et me fournis en matières premières labellisées AB et locales (ail de maraichers bio du Jura, huile de colza de l’huilerie de Germigney, mélasse de canne bio d’origine française, etc).

Depuis 2021 je suis membre du CA de l’Herberie jurassienne, association de producteur·trices et transformateur·trices de plantes aromatiques et médicinales en Franche-Comté. LB Plantes est soutenue et portée par la coopérative d’activité et d’emploi Coopilote.

Les bénéfices attendus des préparations sont :

● une meilleure santé des productions végétales – vignes, céréales, fruitiers, légumes – et donc la réduction des engrais et intrants chimiques contre les maladies et ravageurs ;

● une meilleure santé des professionnel·les, autant que celles des sols et des consommateur·trices ;

● des conditions optimales d’utilisation : toutes les préparations sont prêtes à l’emploi et ont une longue durée de conservation (12 à 36 mois).


Préparations : Toutes les préparations sont prêtes à l’emploi, conditionnées en bidon, de 5L ou 10L, correspondant à la dilution générale de 5L/Ha en foliaire et 10L/Ha au sol.

Elles se conservent à l’abri de la lumière et au frais (entre 7 et 17 degrés). Testant actuellement différents types de conservateurs pour les extraits fermentés, il est possible de choisir en pré-commande entre sulfites (0,1mg/l – 36 mois), huile essentielle de romarin à 1,8 cinéole (36 mois) et petit-lait (12 mois).

La gamme de préparations est évolutive d’une année sur l’autre. Je peux également en faire sur commande : humus forestier fermenté parcellaire, macération d’adventices, tisanes de plantes sauvages, etc.


Les extraits fermentés : Appelés traditionnellement purin de plantes, ils sont le résultat d’une fermentation naturelle d’une plante dans de l’eau de pluie. Cette fermentation réalisée à partir de plantes fraîches permet de développer les micro-organismes et vitamines tout en extrayant les principes actifs de la plante.

Ils sont élaborés selon les protocoles de fermentation en anaérobie transmis par Éric Petiot et sont analysés quotidiennement pour être conditionnés lorsqu’ils ont des paramètres électromagnétiques acides légèrement réduits ou oxydés, domaine de santé de la plante.

Ils permettent de réduire les engrais en apportant des éléments directement assimilables par les plantes, stimulent la santé des végétaux et favorisent les processus de minéralisation du sol. Ils agissent en préventif et/ou en curatif et ont des usages spécifiques applicables à toutes cultures végétales : vignes, céréales, fruitiers, légumes.


Tisanes et décoctions : Elles permettent d’extraire les principes actifs des plantes par la chauffe : sels minéraux, acides aminés, tanins notamment. Application : toutes cultures végétales.


Consultez les fiches produits depuis la page d’accueil pour plus de détails et n’hésitez pas à demander un conseil personnalisé. Nous pouvons réfléchir ensemble aux protocoles d’application sur les domaines ou les fermes, en croisant vos itinéraires techniques et les préconisations d’application des extraits végétaux.


Télécharger la grille tarifaire

Informations complémentaires sur les extraits végétaux

Les extraits fermentés, tisanes et décoctions sont classés comme substances naturelles à usage biostimulant par la loi d’Avenir Agricole du 13/10/2014. Extraites à partir de plantes via un procédé accessible à tout utilisateur, ces substances sont toutes utilisables en agriculture biologique. Leur activité n’est pas considérée comme phytopharmaceutique mais biostimulante.

Elles ont donc pour vocation première de stimuler les plantes et de permettre de mieux assimiler les éléments disponibles dans les sols, avec des effets indirects qui accompagnent les plantes dans leurs défenses face à certaines agressions de maladies ou d’insectes. Un mélange de ces différents extraits permet par conséquent de diminuer l’utilisation des intrants chimiques et des engrais.

Les usages, ici recensés, proviennent des nombreuses études réalisées sur les extraits végétaux et des retours d’agriculteur·trices utilisant ces préparations. Si la récurrence des données permet de s’outiller pour l’usage, la fréquence et les dilutions de ces préparations, les fiches produits ont une valeur indicative et n’ont pas valeur de test officiel. Il revient à chacun·e d’affiner les usages selon ses propres connaissances et observations du terrain. Les données seront amenées à évoluer selon vos retours et la bibliographie.


Ressources  Vigne

Chambre d’agriculture Pays de la Loire, Les extraits végétaux en viticulture, 2019

Interbio Franche-Comté, Levier de réduction des pesticides dans le Jura – focus cuivre, 2016-2020

OPABA, Utilisation des macérations et décoctions de plantes en viticulture biologique, Les dossiers techniques de l’OPABA, 2005


Ressources  Arboriculture et petits fruits

GAB IDF, Les PNPP en arboriculture biologique, 2020

Agribio Ardèche, Le soin des plantes par les plantes, 2019


Ressources  Général

Le bourgeon autonome, revue de phytothérapie végétale, édition Éric Petiot

AsproPNPP, Confédération paysanne, ITAB, Les pratiques d’utilisation des PNPP, 2020

ITAB, Substances de base, 2019

Terre & Humanisme, Guide de fabrication et d’utilisation de la litière forestière fermentée, 2018

Patrick Goater et Eric Petiot, Les alternatives biologiques aux pesticides, Terran, Escalquens, 2020

Patrick Goater, Les extraits fermentés de plantes, Nature & Progrès, avril-mai 2016, n°107, p.41

Jean-François Lyphout, Purin d’ortie et extraits végétaux, Ulmer, Paris, 2015

Pierre Masson, Guide pratique pour l’agriculture bio-dynamique, Biodynamie Services, Baume-les-Dames, 2012


Réseaux et partenaires

Jude Speathy (Jura) : étude de sol selon la méthode Éric Petiot et Olivier Husson (lombricandco@netcourrier.com)

Éric Petiot (Ain) : formation en phytothérapie végétale, diagnostic et expertise, énergétique…

Interbio Franche Comté, Bérengère Thill (Jura) : responsable filière vigne, Ingénieur Réseau Dephy, conseillère technique en viticulture AB

ASPRO-PNPP : ASsociation pour la PROmotion des Préparations Naturelles Peu Préoccupantes, luttant pour la reconnaissance d’alternatives naturelles aux pesticides à l’échelle nationale et européenne

Herberie jurassienne : association de producteur·trices et/ou transformateur·trices de plantes aromatiques et médicinales en Franche-Comté

Coopilote : Coopérative d’activité et d’emploi franc-comtoise

Retour